Fais de chaque instant le meilleur de ta vie. Ichigo Ichie, un hymne à la joie

Auteurs : Héctor GARCÍA, Francesc MIRALLES
Traduction : Sophie Hofnung
Titre original : Ichigo ichie. El arte japonés de vivir momentos inolvidables.
Éditeur : Solar
Parution française : 7 février 2019
ISBN : 9782263159053
Prix : 15,90€

La quatrième :
Par les auteurs du best-seller sur l’Ikigai, une initiation à l’art japonais de l’ichigo ichie, véritable philosophie de vie pour profiter de chaque moment et savourer l’instant présent.
Un fou rire partagé, un moment de complicité, un champ de blé ondoyant sous la brise, le goût d’un thé fumant… chaque instant est magique, chaque instant est unique. C’est toute la philosophie de l’ichigo ichie, expression qui signifie littéralement « ce que nous sommes en train de vivre maintenant ne se reproduira plus jamais de la même manière ».
Né sous la plume d’un grand maître de thé du XVIe siècle, l’ichigo ichie trouve ses origines dans le bouddhisme zen. Vivre avec ichigo ichie, c’est prendre conscience de la fugacité des choses, savoir saisir ces instants uniques qui peuvent irradier le reste de notre vie et savourer pleinement le moment présent qui s’offre à nous.
Deux spécialistes du Japon nous initient à l’ichigo ichie en croisant les enseignements de la philosophie zen avec les outils issus de la psychologie contemporaine. À travers le rituel de la cérémonie du thé (ou cérémonie de l’attention), des exercices de pleine de conscience et de méditation ou encore des jeux sensoriels (l’écoute active, la gymnastique des yeux, le journal des odeurs…), ils nous livrent cet art de cultiver la joie au quotidien et de vivre en pleine conscience pour faire de chaque instant le meilleur de notre vie.

Mon avis :

Plaçons d’emblée le décors : je ne suis pas très friande des livres de développement personnel, mais j’ai une tendance naïve à croire à certaines coïncidences, qui tiennent assez rationnellement d’un effet Barnum, mais qui font parfois du bien. On m’avait parlé de l’ichigo ichie très peu de temps avant que je ne commence ce livre… je m’intéresse en effet au bouddhisme zen. La curiosité a été plus forte. L’ichigo ichie est certainement une des choses que j’avais le plus apprécié au Japon, que j’appelais alors « sérendipité ». Cette façon de vivre m’avait donné un sentiment de liberté et de plénitude certains qu’il m’est difficile de retrouver en France… Essayons-nous donc à la lecture.

Commençons par les critiques : mon esprit scientifique tique un peu à l’abondance d’anecdotes dont l’utilité m’échappe parfois (celle de Paul Auster notamment), ou alors justifier un effet du hasard en citant Jung comme caution scientifique me laisse assez dubitative, comme trouver à posteriori de l’ichigo ichie dans des pratiques d’artistes dada… Des raccourcis regrettables sur les jeux vidéos, qui sont désignés comme des refuges vis à vis de la réalité (dans ce cas, jetons les livres de science-fiction, les jeux et loisirs ?), assertion qui pourra avoir un impact assez négatif. La réalité n’est pas à fuir à l’extrême, mais s’y confronter de façon permanente n’est pas sain non plus… Un peu de mesure et de nuance aurait été souhaitable dans un ouvrage qui prône pourtant une certaine prise de recul.

Néanmoins, cette injonction à profiter de l’instant présent est assez censée. Le passé n’est plus, le futur n’est pas encore (pire, il est incertain), nous pouvons nous en libérer et nous concentrer sur l’instant présent. Oui, l’ichigo ichie n’est rien qu’une variation du fameux carpe diem originel, avant d’être dénaturé par des générations de lycéens. Chaque instant est unique, tout passe, le meilleur et le pire.  Une des meilleurs analogies faites dans cet ouvrage est bien celui de la floraison des cerisiers au Japon, qui sont une affaire majeure chaque printemps : chaque moment de cette floraison est éphémère et appréciable : du bourgeon à la pluie de pétales.

L’exercice du lâcher prise n’est pas facile. Il faudra du temps, une discipline, une envie profonde de se transformer pour réussir à changer notre perception. On vous donnera donc des clefs pour ouvrir les portes de votre perception, sans tomber dans les substances illicites. Ici, c’est l’harmonie de l’esprit et du corps qui est sollicitée. Apprendre à écouter. A regarder. A toucher, sentir, goûter. Faire jouer ses sens perceptifs afin de se plonger dans l’instant.

Si cet aspect de la pensée japonaise vous intéresse, que vous aimez les livres de développement personnel ou êtes dans une démarche d’approfondissement de vous-même, nul doute que ce livre vous plaira et pourra trouver bonne place à votre chevet. Esprits rationnels et pragmatiques, passez votre chemin.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :