Esquisses au fil du pinceau

Auteur : TACHIBANA Morikuni 橘 守国, OOKA Shunboku 大岡 春朴
Éditeur : Philippe Picquier, sous la direction de Christophe Marquet.
Parution française : 6 septembre 2018 (première édition : 2007)
ISBN : 978-2-8097-1369-5
Prix : 22€

Extrait du livre ici.

La quatrième :
Les peintres Morikuni (1679-1748) et Shunboku (1680-1763), actifs à Ôsaka dans la première moitié du XVIIIe siècle, juste avant l’apparition des estampes ukiyo-e polychromes, comptent parmi les plus grands dessinateurs japonais de livres de modèles picturaux. Cet ouvrage comporte deux de leurs plus célèbres albums xylographiques, parus en 1749 et en 1761. Ces albums, destinés à l’initiation à l’art de la peinture au lavis d’encre, proviennent de la collection du couturier et bibliophile Jacques Doucet (1853-1929) et sont conservés à l’Institut national d’histoire de l’art à Paris.

Mon avis :

Qui parle d’art japonais fait souvent référence à une poignée d’artistes, Hokusai , Hiroshige ou Takashi Murakami. Il est vrai que ce sont des classiques, les plus connus en Occident, et encore de facon, je pense, superficielle.

Les deux peintres dont il est question dans ce beau livre sont TACHIBANA Morikuni et OOKA Shunboku. Ils ne sont pas seulement peintres mais aussi graveurs sur bois (xylogravure). Les deux ouvrages présentées ici sont le Soga Benran (Shunboku) et le Unpitsu Soga (Morikuni).

Surtout, Shunboku a eu la particularité d’avoir eu une conscience patrimoniale et une volonté de conservation ; en effet, il s’est attelé à reproduire des œuvres de maîtres anciens afin de les transmettre aux futures générations. Bien lui en a pris car c’est grâce à ce travail que ces créations nous sont parvenues.

Carpes et Carcassonne, d’après Yamada Dōan

Au début, ces œuvres étaient reproduites à l’attention de ses élèves mais petit à petit, le souhait de conserver se fait plus fort. Il déplore en 1761, lors de la seconde édition, que les illustrations du Dit de Murasaki ne sont plus visibles bien qu’on en connaisse les noms des artistes (Tsunenori, Kimimochi). Shunboku va donc faire un choix varié d’écoles et d’artistes de différentes époques : école Rinpa, suiboku-ga, Yūzen, école Kanō… globalement du XVe au XVIIIe siècle.
Il utilise la technique de gravure en creux (gravures à fond noir, comme celle de la couverture de l’ouvrage).

Faucon, d’après Soga Chokuan

Contrairement à Shunboku, Morikuni n’a pas pour but de conserver mais d’enseigner l’art de la peinture au lavis d’encre en proposant des modèles variés. Il privilégie une forme de peinture cursive, « essentielle », du style « d’herbe » qui consiste à enlever tout ce qui est superflu dans l’objet qu’on souhaite représenter. Cela me fait penser à une réplique dont j’ai oublié l’origine (les lecteurs sauront peut être ?), à savoir que si on veut sculpter une banane, on enlève tout ce qui ne ressemble pas à une banane…
Le recueil va aussi développer toutes les thématiques classiques de faune et flore que tout artiste se doit de maîtriser.
La particularité de Morikuni sera le procédé d’impression utilisé, qui permet de faire ressortir les nuances de valeurs d’encre, procédé qui doit beaucoup également au maître graveur Fujimura Zen.emon.

On y reprochera une préface pédante, lourde, qui pourra réfréner des curieux. Il ne faut pas s’y arrêter, les avant-propos et l’introduction qui suivent sont aussi accessibles qu’intéressants, tout autant que les carnets qu’ils présentent. Artistes, curieux, amateurs d’arts, cette réédition attendue est une petite perle qui donne fortement envie d’expérimenter gravure et de prendre un pinceau.

L’ouvrage ne présentant qu’une partie des cahiers d’origine, l’INHA propose l’Unpitsu Soga en version numérisée, ainsi que le Soga Benran de Shunboku.

2 commentaires sur “Esquisses au fil du pinceau

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :