Le gourmet solitaire

Auteur : Taniguchi Jirô 谷口 ジロー
Éditeur : Casterman
Collection : Sakka
Parution : 21 novembre 2005
ISBN : 978-2203373341

La quatrième :

On ne sait presque rien de lui. Il travaille dans le commerce, mais ce n’est pas un homme pressé ; il aime les femmes, mais préfère vivre seul ; c’est un gastronome, mais il apprécie par-dessus tout la cuisine simple des quartiers populaires… Cet homme, c’est le gourmet solitaire. Chaque histoire l’amène à goûter un plat typiquement japonais, faisant renaître en lui des souvenirs enfouis, émerger des pensées neuves, ou suscitant de furtives rencontres. Imaginé par Masayuki Kusumi, ce personnage hors du commun prend vie sous la plume de Jirô Taniguchi. Le Gourmet solitaire est un mets de choix dans la collection Sakka.

Mon avis :

Loin d’être indigeste, c’est une véritable invitation au voyage culinaire au Japon, à mille lieues de tous les restaurants étoilés, c’est la simplicité et la variété des mets japonais qui sont mis en exergue dans un cadre quotidien.

On suit un seul personnage dans ses balades dans différents quartiers et différentes villes. Il revient régulièrement le sentiment d’apaisement via le fait de manger, pour calmer le stress du à son travail, parfois aux souvenirs qu’il ressasse.
Quoiqu’il arrive qu’il ne mange pas, voire qu’il soit déçu, mais je vous laisse le découvrir… 😉

18 plats, 18 lieux qu’on a envie de retrouver si le hasard nous mène dans les mêmes rues, ne pensez pas retrouver les plats les plus connus à chaque coin de case. Du bentô à la pâtisserie, tout passe dans l’estomac de notre valeureux gourmet. Le dessin est beau, fidèle à l’auteur, et l’histoire ne lasse pas. Le principe de base est la nourriture, mais pas seulement : on découvre l’homme qui nous emmène avec lui, ses aspirations, ses peines de coeur, sa philosophie de vie, tout se raccordant d’une manière où d’une autre à ses repas.

Enfin, un récit autobiographique vient clore la présente édition, très amusante et aussi légère que la découverte au gré du vent, qui donne une fin que je qualifierais de parfaite à mes yeux. Elle illustre la philosophie et la manière de vivre des japonais (mais des japonais timides, vous verrez !) et l’humour de l’auteur.

Simple curieux de cuisine japonaise (lassé des sushis devenus trop communs ?) ou voyageur/futur voyageur, vous prendrez, je le souhaite, plaisir à déguster ces pages de Japon. N’hésitez pas à faire une pause entre chaque histoire, si vous le pouvez (je n’ai pas pu, pour ma part)

Note : Un film est issu de ce film, une petite bande annonce (VO non sous titrée, mais pas besoin de sous-titres ! 😉 )pour vous mettre en bouche !

孤独のグルメ vidéo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :